Ouattara sera obligé de quitter le Pouvoir

Publié le par kra koffi

Jusqu’à présent, le Saint Esprit ne m’avait que très peu « parlé » de Monsieur Ouattara, mais cela ne m’interpellait pas, parce que je ne « force » pas l’Esprit saint (si jamais cela pouvait se faire) afin de recevoir une parole, un songe, une explication; non, j’attends la volonté du Seigneur.

Ce qui suit est « étrange » dans la révélation, mais je sais que cela est bien du Seigneur, et si nous acceptons de savoir que Dieu est Dieu et qu’il parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, nous n’avons qu’une seule chose à faire, c’est de mettre cette parole « révélée » à la lumière de la « parole inspirée et écrite »; ce que je fais à chaque fois.
Donc, disais-je, le Seigneur m’a « parlé » au travers de Jérémie 37/1…. par Sédécias, et ce qui lui advint.

Là encore, je m’appuie sur la révélation qui m’a été faite dans la comparaison de la Côte d’Ivoire et d’Israël lors de cette animosité qui fit que la Côte d’Ivoire est toujours divisée en deux, le nord (Ouattara) et le sud (L.Gbagbo)
Sédécias est l’oncle de Jojakim roi de Juda. C’est le roi Nébucadnestar qui fit que le nom de Mattania fut changé en Sédécias.
L’ennemi de Juda se permet de changer le nom donné par ses parents selon la loi judaïque le 8ème jour.

Sédécias est nommé roi par Babylone. Il est roi à la place de son neveu pendant la période de l’exil.
C’est le temps où le temple est ravagé de ses trésors par ce même Nébucadnestar, trésors disposé par Salomon.

Jérémie le prophète avertit tout un chacun mais nul n’écoute! (Jérémie 37/17.)
Jérémie avertit en donnant le message de Dieu qui dit au roi de se soumettre à l’ennemi afin d’obtenir la vie sauve, mais il n’en est rien; et tandis que Sédécias attends le secours de Pharaon, ce dernier ne serra pas au rendez-vous et Nébucadnestar agira comme nous le savons, et c’est le drame. Un conflit armé qui aurait pu être évité, un bain de sang et de larmes fut le prix d’un orgueil démesuré (Jérémie 38/17) -Jérémie 39/1 à 7

la neuvième année de Sédécias, roi de Juda, le dixième mois, Nebucadnetsar, roi de Babylone, vint avec toute son armée devant Jérusalem, et en fit le siège; la onzième année de Sédécias, le neuvième jour du quatrième mois, la brèche fut faite à la ville, dès que Sédécias, roi de Juda, et tous les gens de guerre les eurent vus, ils s’enfuirent, et sortirent de la ville pendant la nuit par le chemin du jardin du roi, par la porte entre les deux murs, et ils prirent le chemin de la plaine. Mais l’armée des Chaldéens les poursuivit, et atteignit Sédécias dans les plaines de Jéricho. Ils le prirent, et le firent monter vers Nebucadnetsar, roi de Babylone, à Ribla, dans le pays de Hamath; et il prononça contre lui une sentence.

Le roi de Babylone fit égorger à Ribla les fils de Sédécias en sa présence; le roi de Babylone fit aussi égorger tous les grands de Juda. Puis il fit crever les yeux à Sédécias, et le fit lier avec des chaînes d’airain, pour l’emmener à Babylone.
En ceci, nous comprenons que le même roi qui avait établi Sédécias comme roi sur Juda fut le même qui l’opprima jusqu’à le faire périr lui et toute sa famille, sans laisser aucun répit à la Nation, incendiant la ville.

Voici ce qui va être : Le président Ouattara, institué « roi » par les « ennemis » de la Nation ivoirienne, sera pareillement destitué par les mêmes hommes mais ce n’est pas pour autant qu’en l’état des choses L.G revienne au pouvoir dans les prochains jours.

 

VISION: Un sacrifice de sang? Commettre un sacrifice de sang afin de s’attirer les bonnes grâces d’esprits démoniaques, on se sert d’un coq (je vois un coq blanc) – Pourtant, en cette occasion, dans les temps qui sont en route mais pas encore présents, contrairement à ce qui est dans les « us » de ces rituels, c’est l’ESPRIT DE L’AIGLE LYBIEN qui va servir pour procéder au sacrifice de sang. C’est une implication “spirituelle” cachée qui va rejaillir sur une action politique contre la Côte d’Ivoire, entraînant (peut-être) à sa suite une action militaire.
C’est l’esprit démoniaque qui va agir sans intermédiaire, parce que l’aigle américain a tourné le dos à l’aigle libyen, et que la Côte d’Ivoire n’a pas tenue son engagement envers « le Guide » Kadhafy lorsque ce dernier a été sacré roi sur quelques nations africaines.
L’aigle libyen tourne au dessus de la Côte d’Ivoire cherchant comment l’atteindre.
Mais il est une vérité toute naturelle : c’est que pour « bien voler » un oiseau, quel qu’il soit, doit avoir ses plumes au complet, s’il lui en manque une, une rémige de préférence, il ne sait plus très bien « naviguer » — l’aigle américain à arraché une rémige à l’aigle libyen, ce qui le gêne dans son vol. De plus, il est significatif que dans cette action, l’Amérique a ôté quelque chose d’important, afin d’en tirer profit.

En résumé :
il en sera du Président Ouattara comme il en a été de Sédécias – ceux qui l’ont « présenté » comme président seront ceux qui le forceront à partir (avec ou sans diplomatie, mais je pense que ce sera plus par force que par diplomatie.)
L’Amérique à « lâché » la Lybie qui se tourne contre la Côte d’Ivoire à cause de sa position de défection vis-à-vis du ” Guide lybien”
Dieu destine un homme « bon » selon son cœur pour la Côte d’Ivoire.

Shalom

 Naomie

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article